Longues sorties de bunker

Quand votre balle roule dans un bunker à 45/70 mètres du drapeau, vous pouvez non seulement sortir du bunker, mais aussi poser votre balle sur le green.

8S0B1616

Votre objectif :

Vous devez à la fois sortir du bunker, donc lever la balle, mais aussi faire de la distance. Ces deux évidences doivent vous conduire à des choix bien précis.

1/ Le bon club :

Du sand wedge au fer 9.
C’est le premier point à réussir. Vous devez commencer par bien évaluer la hauteur de la butte du bunker. Si elle est très importante vous allez utiliser un club très ouvert. Mais dans tous les cas vous devez rester réaliste, et ne pas prendre de risques inutiles. Il est plus raisonnable de prendre un club ouvert et de le jouer en évitant le danger.

2/ La posture :

Je ne la modifie pratiquement pas.
J’apporte simplement deux petits ajustements en plaçant la balle plus en arrière et en enfonçant mes pieds de deux centimètres supplémentaires dans le sable.
Cela m’aide à contacter le balle en premier, sans prendre trop de sable.

Bruno005
Ma visée sera comme pour un coup normal : les pieds, les hanches et les épaules sont parallèles à la ligne de jeu.
Ma face de club sera alignée vers le drapeau. elle est tenue au dessus du sable, au niveau de l’équateur de la balle.

3/ La technique :

a) La montée :

Bruno006

Concentrez vous sur la nécessité de faire une rotation d’épaules complète, comme pour un coup normal, mais dans le même temps contrôlez la hauteur que vous donnez à votre club. Celui ci doit s’arrêter avant la position parallèle. L’armement des poignets doit être maîtrisé afin d’éviter les risques d’erreur à l’impact.

Bruno007

 

Ma tête ne bouge pas

 

b) L’impact :

Une fois la descente amorcée, il est indispensable que vous ayez une attitude offensive dans la zone d’impact. Pour vous stimuler mentalement, recherchez une franche accélération au travers de la balle.

Bruno008

c) La traversée :

La position dynamique des jambes va faciliter la traversée de mon mouvement.

Bruno009

Cette libération du swing est indispensable à la réussite d’une longue sortie de bunker qui donnera un contact centré de la tête de club sur la balle.

d) Le rythme :

Comme pour beaucoup de coups délicats le rythme est important.
il faut réaliser un geste bien huilé.
Si vous respectez les quelques principes de base énoncés ci-dessus, et si vous évitez une accélération trop brutale, vous serez surpris de la faculté avec laquelle vous expédierez la balle sur le green, ou très près du drapeau.

Pensez y :

Si vous avez tendance à faire des coups grattés ou topés avec vos fers, vous devriez vous entraîner dans le sable. C’est l’endroit idéal pour apprendre à contacter la balle correctement. Tous les champions ont utilisé cette méthode pour travailler leur swing

Bruno TIRADON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*